Démarche logistique industrielle appliquée au chantier du centre de traitement des déchets d’Ivry/Paris XIII.

Ce projet a été mené par un étudiant de l’école nationale des Ponts et Chaussées (ENPC) assisté par NS Conseil tuteur pédagogique.

Les travaux d’agrandissement commencent en 2018 sur un site occupé par l’usine d’incinération qu’il ne faut pas arrêter.

L’aire de construction est très réduite complexifiant l’organisation du chantier. Il y a peu d’espace pour le stockage et les routes. Ceci amène intuitivement à penser qu’il existe un vrai risque de sous-utilisation des grues et donc de retards potentiels. Retards pouvant être très couteux.

La simulation dynamique des flux a été retenue pour mesurer l’efficience des différentes solutions envisagées.

La simulation de référence avec la configuration imaginée en début de projet montre 25% de jours de blocage et 15% de jours critiques ; c’est à dire ne pouvant passer tout les camions prévus.

La recherche par simulation a permis de tester d’autres scénarios réalistes dont certains réduisant de 63% les bouchons et 72% les jours critiques.

Ce type de recherche étant novateur les données sont jugées pas assez précises mais difficile de faire mieux. La simulation a aussi permis de tester la résilience des solutions sur plusieurs jeux de données permettant de mieux encadrer le champ des possibles.

Optimisation chantier par simulation
Optimisation chantier par simulation dynamique