Le cas simple en vidéo ci-dessous explique les différences entre un calcul statique et une simulation dynamique.
Il s’agit de calculer la taille d’une file d’attente devant un poste travaillant à 1mn/produit ou personne.

Statique : le sous modèle en rouge génère une arrivée toutes les 1 mn sans aléa => la taille du stock est de 0
Dynamique : le sous modèle en bleu génère une arrivée toutes les 1 mn avec aléa => la taille du stock est de ? (voir la vidéo)
Sur la vidéo, nous pouvons suivre les courbes rouge/bleue de l’évolution du nombre de produits en stock et voyons la forte variabilité (entre 3 et 9 produits) due à l’aléa.
Si vous dimensionnez votre stock en statique, il sera faux et selon la taille des produits (médicament, voiture ou personne) l’impact en surface/cout peut être important.


Le sous modèle en vert est statique et génère 10 arrivées toutes les 10 mn sans aléa, soit 1 toute les 1 mn. C’était un test.
La taille du stock est de 4,5 places plus proche de la version aléatoire mais comment le savoir ?

Ces modèles s’écrivent en quelques minutes sous Witness.